Détail news

Arafat DJ, l’un des membres influents du concept ivoirien ‘’Coupé-décalé’’ continue de faire ses preuves.

En effet l’artiste-chanteur ivoirien figure sur la liste des 100 jeunes les plus influents d’Afrique à l’édition 2017 de « l’Africa Youth Awards», une initiative panafricaine qui distingue depuis 2014, l’excellence des jeunes africains qui contribuent, dans leur domaine respectif, au succès du continent.

Sur cette liste de « Africa Youth Awards», se trouvent plusieurs jeunes stars du continent exerçant dans les domaines de la musique, du football, de la communication, etc, comme les footballeurs Assamoah Gyan, Pierre Aubameyang, l’artiste Davido…

La star ivoirienne du coupé-décalé a également été nominé récemment à l’édition 2017, des African Musik Magazine Awards  (Afrimma) qui distingue les meilleurs artistes africains. De son vrai nom, Ange Didier Houon, (31 ans), le concepteur du « Kpadoompo», révélé au grand public en 2003,  a glané plusieurs trophées dans sa carrière.

On peut citer entre autres  » les koras Awards » (deux fois),  » Kundé d’or (une fois), meilleur artiste coupé-décalé (quatre fois), etc.

L’artiste aux multiples surnoms ( Influenmento, César, le Zeus d’Afrique, Beerus Sama, Vladimir,Commandant Zabra…) est incontestablement l’un des artistes ivoiriens les plus influents à l’international malgré les multiples controverses.

« Beerus Sama» qui a plus de 2 millions de «followers» sur sa page officielle facebook avait déjà remporté en 2015, le titre de l’artiste africain le plus influent à l’international décerné par «Forbes Afrique» et « Trace Africa».

Afrikmag

 Partager  »