Détail news

Une affaire de menace de mort oppose depuis peu Dj Arafat et son ex-binôme, Debordo Leekunfa. Le premier accuse le second d’avoir voulu porter atteinte à sa vie, en le menaçant avec une arme à feu. Thèse que ce dernier refuse, affirmant que c’est plutôt l’inverse. Cette histoire défraie la chronique, et suscite un buzz énorme depuis plusieurs jours.

Elle a même vu l’implication du chanteur Christy B, accusé par le « Yorobo » d’être la cause des discordes qui surviennent entre ses collaborateurs et lui.Mais aujourd’hui, Vibe Radio Côte d’Ivoire apprend qu’il existe une véritable raison cachée derrière tout ceci. Selon ce média, une source très proche de DJ Arafat et de Debordo, aurait appris que la vraie cause derrière tout ce clash observé sur la toile, serait la sortie du prochain album de Debordo.En effet quelques semaines en arrière, « Opah la Nation » avait fait une vidéo sur les réseaux sociaux pour annoncer la sortie très prochaine de son album. Juste après la publication du film, DJ  Arafat aurait appelé son ex-binôme pour lui proposer de mettre pour l’instant en veilleuse son projet, au bénéfice d’une nouvelle collaboration entre les deux.

Plus clairement, le Yorobo a proposé à Leekunfa de « ressusciter » leur duo et de sortir ensemble une nouvelle chanson. Chose que Debordo aurait naturellement refusé sans aucune forme de procès et sans ménagement. Depuis ce jour, Arafat qui n’aurait pas digéré cette « gifle », chercherait la moindre occasion pour en découdre avec Debordo. C’est ce qu’apprend la source.
C’est ainsi que la nuit du dimanche 28 mai dernier, fût l’étincelle qui a déclenché l’incendie auquel nous assistons depuis. Toujours à en croire la source de Vibe Radio, Arafat aurait procédé ainsi pour détourner l’attention des Ivoiriens sur la communication qu’a entamée Debordo autour de son prochain titre.La source affirme même que le « Yorobo » se serait servi de cette affaire pour aussi détourner l’attention des fans sur ces affaires consécutives de « kikinette », et des sorties de sa mère, Tina Glamour, qui étaient en passe qui le stressaient terriblement, et étaient en passe de l’affaiblir.Si les dires de cette source anonyme et proche des deux artistes est avérée, le moins qu’on puisse dire, c’est que les acteurs du coupé décalé ont de l’imagination digne de scénarios hollywoodien.

Afrikmag

 Partager  »