Détail news

La série ivoirienne à succès ‘‘Ma Famille’’ revient actuellement en force sur les chaines câblées. Ce film réalisé par l’actrice Akissi Delta dont la version anglaise sort bientôt a suscité de vives polémiques dans la cité. En effet, au moins six des acteurs de ce film (Vieux Kokorê, Josiane Yapo, Tatiana de Macensira…) sont passés de vie à trépas, suite à une maladie mystérieuse. Dans une interview qu’il a accordée au site ‘‘senxibar.com’’, lors de son passage au pays de la Teranga, Gohou Michel, l’un des principaux personnages du téléfilm, a essayé de lever tout équivoque sur ces disparitions en cascade.

« La mort est naturelle. Ceux qui parlent de sorcellerie savent pourquoi ils le disent, peut-être. Mais moi, je ne parlerai pas de sorcellerie. Partout les gens meurent. Les morgues ne sont pas faites pour les artistes en Côte-d’Ivoire. Qu’il s’agisse du simple citoyen ou d’un artiste, c’est toujours la mort », a déclaré Gohou Michel, qui s’était rendu au Sénégal dans le cadre du XVè sommet de la francophonie.

Concernant les rumeurs accusant la productrice de la série, Akissi Delta d’être à l’origine de ces morts mystérieuses du fait de la sorcellerie, l’interprète du rôle de ‘‘Doukrou’’ a apporté un démenti formel. Pis, le mari de ‘‘Cléclé’’ par ailleurs complice de Bohiri a fustigé le comportement des détracteurs de la patronne de LAD Production, réalisatrice du feuilleton.

« Les gens disent toujours ce qu’ils ont envie de dire. Quand on dort, on se réveille le matin, et on invente une histoire. Surtout avec les Technologies de l’information et de la communication, les fausses informations se propagent très vite. Mais cette histoire de sorcellerie est vraiment fausse », a déclaré le célèbre acteur qui n’a pas manqué de déplorer le décès de ses collaborateurs disparus.

Notamment celui de Rogine Zouzoua qui jouait le rôle de Marie-Laure, sa servante naïve qui a su s’attirer la sympathie des téléspectateurs à travers son originalité.

L’actrice, rappelons-le, est décédée dans une certaine indigence en 2011 des suites d’une longue maladie.

« Ce qui est arrivé à Marie-Laure est un mal qui nous ronge tous. Je n’ai pas de solution à ce problème. Cela relève peut-être d’une volonté politique parce qu’entre nous artistes, on ne peut rien faire. Nous n’avons pas ces moyens. Par contre, il faut dire que les comédiens ont besoin d’une prise en charge quand il s’agit de maladie grave », a conclu Gohou Michel dont la renommée a dépassé les frontières.

                                                                                                                                              Joe Midelli

Source: Abidjan911

 Partager  »