Détail news

Les chanteurs nigérians Iyanya, Tiwa Savage, Davido, Don Djazzy, Flavour… sont les nouveaux maîtres du showbiz africain. Ils inondent de leur ‘’beat’’ toutes les stations de radio et de télé branchées du continent. Leur succès est tellement fulgurant que certains artistes comme Flavour, l’auteur de ‘’Ada Ada’’ aurait même vendu un million de son dernier album « Thankful » en cinq jours.

Toutes les grandes scènes internationales s’ouvrent désormais à eux. Mais selon certaines langues qui ont commencées à se délier dans le milieu musical nigérian ces nouvelles stars Jeunes et très riches auraient recours à des pratiques occultes pour accroître leur popularité. En effet, selon des indiscrétions ce succès commercial et médiatique serait mystique. Des révélations font état de ce que ces chanteurs seraient des adeptes de sectes sataniques. La preuve la plupart de leurs œuvres seraient de véritables hymnes au ‘’Diable’’.

Toujours selon les mêmes sources, ‘’Dorobuci’’ de Mavins avec en featuring Don Jazzy, Tiwa Savage, Dr Sid, D’prince, Reekado Banks, Korede Bello, Di’ja et ‘’Skelewu’’ de Davido seraient de nettes illustrations.

La chanson de Davido qui a longtemps défrayé la chronique au Nigeria signifierait ‘’Dieu loin de moi’’, tandis que ‘’Dorobucci’’ ferait l’apologie du démon (Doro : Diable en Yoruba).

Simple rumeur ou véritable révélation ? On ne saurait vous le dire. Ce qui est sûr, la musique ‘’Naija’’ continue de casser la baraque.

                                                                                                                                                     Kate M.

Source: abidjan911

 Partager  »